ALGARVE 

"Culture et Tradition

Une façon unique de faire, ressentir et célébrer! Plus que de magnifiques plages et un climat béni, l’Algarve offre un riche patrimoine folklorique qui mérite d’être apprécié, de même que les plaisirs du soleil et de la mer. Consacrez du temps à la découverte car il existe d'anciennes coutumes, des traditions vivantes et des bâtiments du patrimoine qui peuvent être appréciés toute l'année. À travers les siècles, les Algarve ont laissé un patrimoine si riche qu’il convient d’explorer: des célébrations uniques d’occasions festives (comme Pâques, Noël ou le printemps); aux bâtiments historiques des temps anciens et récents; aux mets irrésistibles composant la cuisine régionale.

Caravel Boa Esperança

En savoir plus sur les découvertes dans un contexte réel Les premières caravelles à prendre la mer au cours de la période des découvertes portugaises ont quitté l'Algarve, et c'est ici que l'infant D. Henrique a inventé les navires utilisés par les Portugais pour explorer les océans. La caravelle latine, également appelée caravelle de l’infante ou caravelle des découvertes, était le navire d’origine mauresque choisi par le prince D. Henrique pour ses aventures maritimes. Aujourd'hui, nous avons la caravelle Boa Esperança, une réplique approximative des caravelles utilisées lors des découvertes. Il a été construit en bois par des spécialistes qui ont respecté les règles de la construction navale du XVe siècle, tout en ajoutant un confort supplémentaire et des caractéristiques de sécurité. Les voiles de la caravelle portent le symbole de la croix de l’ordre du Christ et les armoiries de l’infant sur le mât principal. Le Boa Esperança est destiné à être utilisé comme navire-école pour la formation des marins, la participation à des compétitions et autres événements nautiques, ainsi que pour la recherche sur le comportement et la manœuvre des anciennes caravelles. Lancé le 28 avril 1990, il a fait escale dans les ports d’Europe du Nord et de la Méditerranée et est régulièrement visité par des écoliers lors de voyages organisés. La caravelle est donc un atout majeur pour la promotion du tourisme en Algarve, car elle suscite l’intérêt des touristes, qui peuvent aller à bord pour se renseigner sur les gloires du passé explorateur du Portugal.

 

Le Régime Méditerranéen

I

influencé par diverses civilisations et différents niveaux de connaissances et de pratiques, des plus traditionnelles aux plus pointues, le régime méditerranéen de l’Algarve est l’une des expressions les plus fascinantes et les plus vivantes de la culture de la région. A base de produits alimentaires frais, naturels et principalement d'origine locale, l'utilisation de l'huile d'olive pure comme matière grasse préférée, la présence constante de poisson frais et, en particulier, de variétés riches en acides gras oméga 3 tels que les sardines, le maquereau et le thon, la consommation limitée de viande rouge, le rôle des fruits, des légumineuses et des légumes verts, et même la consommation modérée de vin contenant des antioxydants naturels, tout dans ce régime fait partie intégrante d'un style de vie sain et attrayant. Bien que la région ne soit pas particulièrement vaste, l'Algarve propose une incroyable variété de propositions culinaires. Les différences entre les cuisines de la zone côtière, des hautes terres et du barrocal, ainsi qu'entre l'est (Sotavento) et l'ouest (Barlavento) sont nombreuses et contribuent toutes à enrichir le patrimoine commun. La transmission des connaissances et des méthodes de génération en génération, ainsi que les rituels de convivialité et de socialisation font que, plutôt que de simples denrées alimentaires, nous parlons ici des éléments constitutifs des identités des familles, des communautés et des peuples. toute l'Algarve. La prise de conscience de ce trésor, condition essentielle à sa conservation, est un autre ingrédient qui s’harmonise harmonieusement avec la découverte de tout ce que l’Algarve a à offrir corps et âme. L'Algarve est la porte d'entrée de la Méditerranée avec un avant-goût de l'Atlantique. Une salade de poulpe ou de la bouillie de maïs, un ragoût de palourdes ou de pois chiches, une étoile aux figues ou un petit gâteau aux caroubous apportent plus que du plaisir aux sens. Ils font partie de tout un mode de vie, une relation saine entre les générations, entre ceux qui sont ici, ceux qui viennent et ceux qui vont, entre l’Algarve et le monde entier qui l’entoure. Viens en profiter.

 

Fêtes populaires et religieuses

Lorsque les amandiers s'épanouissent, le carnaval apporte des chars décorés et des défilés dans la majeure partie de l'Algarve. Loulé, en particulier, est connu pour avoir accueilli l’un des plus grands défilés de carnaval du Portugal. Les fêtes de la Souveraine Mère à Loulé font partie des traditions religieuses les plus intenses de l’Algarve. Le dimanche de Pâques, le Petit Festival voit la litière descendre de la chapelle à l'église de São Francisco (Saint François). Deux semaines plus tard, lors de la Grande Fête, la procession remonte la colline escarpée jusqu’à la chapelle, les porteurs de détritus courant tout le chemin. À São Brás de Alportel, lors du festival de la flambeau aux fleurs, des hommes portent des flambeaux ornés de brins de lavande, de lavande française et de fleurs formant les ailes du cortège qui marque la résurrection du Christ. Le premier mai est un jour de fête en Algarve. Ces fêtes populaires sont profondément ancrées dans la culture de l’Algarve et comprennent des pique-niques, la dégustation d’escargots, la danse et le chant. Une autre tradition est de fabriquer de grandes poupées de chiffon appelées Maios («Mays»), de les décorer et de les placer à la porte de la maison avec des vers amusants. Ces poupées symbolisent le printemps et la fertilité. L'origine de cette tradition réside dans certaines coutumes de la Rome païenne, liées au culte de la nature. En juin, l'Algarve revêt un charme particulier lors des fêtes des Saints populaires. Il y a des rassemblements et des danses festives dans différentes parties des villes et des villages, et les gens mangent des sardines au barbecue et des steaks de porc, boivent du vin rouge, dansent et sautent sur des feux de joie de bois de romarin, le tout dans une ambiance gaie parfumée au basilic. Août est le mois du Banho 29 ou Banho Santo (Saint Bath), qui a amené les paysans au bord de la mer. Aujourd'hui, ce ne sont pas tant les paysans que les groupes d'amis qui profitent de la tradition pour se rencontrer autour d'un feu de joie. À Lagos et à la plage de Manta Rota, la célébration comprend des costumes de bain d'époque. Tout au long de la côte, en août et en septembre, des marins participent à des processions en mer pour remercier et demander des bénédictions pour leurs professions dangereuses.

Maisons typiques

Le symbole le plus évident de l’architecture traditionnelle en Algarve est sans aucun doute la cheminée, qui traduit l’individualité des propriétaires et montre leur richesse. Il n'y a pas deux cheminées identiques et plus leur conception est complexe, plus elles sont coûteuses. De beaux exemples de ces symboles d'art populaire et de talent créatif peuvent être vus dans les zones rurales les plus riches de l'Algarve intérieur. Le platband est un autre trait caractéristique du patrimoine architectural de l’Algarve. Orné de formes et de couleurs géométriques, cet élément décoratif élégant donne une touche finale aux façades et dissimule le toit ou la terrasse sur le toit. Il contraste avec la blancheur du lait de chaux, appliqué chaque année par netteté et fierté, et s'harmonise avec les cadres colorés entourant les portes et les fenêtres. Les toits en croupe ou les toits en ciseaux sont typiques des villes aristocratiques et dénotent une forte influence esthétique orientale, apportant le Portugal à la soie et aux épices. Ils sont associés à Tavira, la princesse de la rivière Gilão, joyau architectural bien préservé, qui était un port d'une grande importance stratégique. On peut également les trouver à Faro, mais il n'en reste pas beaucoup. Dans l'ouest de l'Algarve, ou Barlavento, les vents soufflent au large de l'Atlantique, et un climat de montagne règne à l'intérieur des terres. Ici, les maisons sont généralement plus simples et moins sophistiquées, construites en lattes et en plâtre ou en pierre, non décorées et blanchies à la chaux. Ces maisons rurales au charme simple se retrouvent également dans les hautes terres de la Serra do Caldeirão. Sur la côte, vous verrez souvent des maisons avec des terrasses sur le toit d'inspiration arabe, qui ont servi de belvédères pour observer la mer et les bateaux de pêche ramenant leurs prises à terre. Ils ont également fourni un espace privé pour sécher les fruits et le poisson et se reposer pendant les chaudes nuits d'été. Olhão est la quintessence de cette architecture aux lignes pures et simples. En effet, la ville a été surnommée la ville cubiste en raison de son agencement sinueux de constructions regroupées en cubes à la mode marocaine.

L'Artisanat

Dans toute la région, vous trouverez des artisans qui fabriquent des couvertures, des chemins de table, des nappes, du linge fin et des tapis, en utilisant des matériaux et des techniques traditionnels. Le tissage des palmiers était autrefois une activité importante pour le budget de nombreuses familles, car il était lié à la nécessité de travailler dans les champs. Aujourd'hui, alors qu'il a peut-être perdu une partie de son utilité utilitaire, il a acquis des qualités ornementales de sorte que les objets ainsi fabriqués sont devenus non seulement attrayants mais également recherchés. Il en va de même pour la poterie et la céramique, les carreaux, les pièces en bois, en cuivre et en fer forgé, ainsi que pour les magnifiques objets décoratifs en dentelle, qui servaient tous autrefois uniquement à des fins utilitaires et sont maintenant très prisés pour leur valeur décorative. Les artisans de l’Algarve produisent des pièces uniques, fondées sur des traditions profondément enracinées et anciennes. En reconnaissance de la qualité artistique des produits artisanaux de l'Algarve et du potentiel des matériaux traditionnels utilisés pour leur fabrication, le projet «Techniques ancestrales, solutions actuelles» (en abrégé «TASA» en portugais) a permis de récupérer les compétences et les connaissances de la culture traditionnelle de la région en utilisant un design innovant et en utilisant les matériaux à des fins inattendues. Travaillant avec une nouvelle génération d'artisans qui contribuent à perpétuer la tradition, de nouvelles pièces sont créées avec des lignes plus contemporaines, mais ne portent pas atteinte à la fonction traditionnelle de l'artisanat: créer des pièces attrayantes ayant une utilité utile de nos jours. Abat-jour et berceaux en liège, trombones en rotin, sacs en palmier avec poches à l'intérieur et étuis pour téléphones portables tissés ne sont que quelques exemples (dont certains ont été récompensés) de cette nouvelle vie dans les arts traditionnels de l'Algarve. L'artisanat est comme un fil conducteur qui nous relie à nos débuts et que nous transmettons aux générations qui nous suivent. Lorsque vous découvrez l'artisanat de l'Algarve, vous découvrez son passé, vous ressentez ses traditions et ses coutumes, et vous pouvez vous connecter à ses valeurs séculaires qui englobent de nombreux peuples et influences. Emportez chez vous quelques-unes de ces œuvres d'art authentiques qui témoignent de la tradition et de l'innovation.

La langue de l'Algarve

Comme dans d’autres régions du Portugal, en Algarve également, les dictons, expressions et accents montrent des différences marquées par rapport au portugais standard. Cependant, en raison de la longue période d’isolement de la région, les particularités de la langue algarve sont plus grandes. Il convient de garder à l’esprit que, il ya moins d’un siècle, voyager dans le reste du pays, à l’exception du Baixo Alentejo, signifiait se rendre en bateau le long de la côte. Parfois, l’individualité marquée de l’accent de l’Algarve peut rendre difficile la compréhension de ce qui se dit. Cela fait toutefois partie du charme et du plaisir des voyages, car la façon dont les gens parlent et ce qu’ils disent expriment l’identité et le patrimoine culturel des lieux que nous visitons et des gens qui y vivent. La langue de l'Algarve est beaucoup plus qu'un simple accent; il exprime un mode de vie, avec ses dictons traditionnels, ses malédictions bien connues et très colorées, ainsi que la vivacité et le rythme des conversations. Les malédictions en Algarve peuvent être ironiques, méchantes et mordantes, mais ont aussi des traces de superstition. Ils font partie d’une tradition orale, beaucoup de la côte, et provoquent inévitablement des sourires et un sentiment d’affinité. Tout cela est inextricablement lié à la riche et variée histoire de la région. La langue porte l’influence de l’arabe, du portugais archaïque, des néologismes et des termes marins, mais elle change également en fonction de votre lieu de résidence: à la mer, à la campagne et dans les hautes terres, à l’ouest de l’Algarve ou à l’est, à proximité de la Espagne. Cet accent et cette langue font partie des caractéristiques les plus remarquables de l’Algarve. Amusants, gais et humoristiques, ils reflètent cette terre de soleil et de contrastes, une terre d'où partent les explorateurs depuis des siècles pour partir à la découverte du monde et une terre qui, aujourd'hui, ouvre grand ses bras pour accueillir tous ceux qui le souhaitent. pour le visiter.

Musique folklorique

Les corridinho, la baile de roda et la baile mandado sont dansés par deux et sont dirigés par le mandador. L'origine de ces danses, qui étaient populaires dans la nature et aujourd'hui dansées par des groupes de musique folklorique et ethnographique, remonte aux danses de la cour, puis a été recréée et adaptée pour les danses populaires du week-end. L’accordéon, instrument fondamental des danses traditionnelles de l’Algarve, a fait son apparition dans la région à la fin du XIXe siècle et est rapidement devenu populaire, apportant un intérêt accru aux répertoires locaux. Les joueurs ont réinventé et combiné des mélodies et des rythmes de polkas et de mazurkas à ceux des anciennes bailes de roda, donnant ainsi naissance à la richesse rythmique et harmonique des groupes de musique folklorique de l’Algarve, dont les influences des différents peuples qu’ils ont rencontrés au fil des années ont été évoquées. Noël en Algarve est une période de tradition religieuse et communautaire, avec de merveilleuses chansons en hommage au jeune sauveur, en particulier dans les hautes terres de la Serra do Caldeirão. Pendant les fêtes de Noël et du Nouvel An, des chanteurs appelés charolas vont de porte en porte en chantant des chansons de saison et en jouant des instruments populaires qui illustrent la gaieté du peuple et sa capacité à improviser. Les résidents répondent normalement par des applaudissements, puis offrent aux chanteurs des friandises et un verre de bon brandy au médronho. Cependant, s’ils ne le font pas, les chanteurs prennent leur revanche en chantant des chansons taquines, appelées chacotas. Les groupes de chanteurs spontanés ont pratiquement disparu à présent, mais certains groupes ethnographiques tentent de maintenir en vie cette tradition typique de l'est de l'Algarve et de la ramener à la vue du public. D'autres chants traditionnels, qui ont pratiquement disparu, sont des chants de travail tels que le leva-leva, que les pêcheurs chantaient pour marquer le rythme du dessin dans les filets, et les chants de moisson chantés à la campagne. Il en va de même pour les berceuses et les chansons romantiques, qui peuvent être lentes ou vives, comme des défilés. De nos jours, la tradition perdure dans les voix et les doigts des groupes de chant traditionnels, qui préservent cette richesse inestimable et la présentent au public.

Légendes

Dans la légende de l'Algarve, les jeunes filles maures sont des princesses incroyablement belles ou dangereusement séduisantes, qui promettent des trésors à quiconque peut les libérer des sorts magiques qui les unissent. Des siècles de récits et de traditions orales ont créé d'innombrables légendes dans lesquelles ces demoiselles maures sont décrites comme les gardiennes de trésors cachés dans des lieux touchés par des sortilèges: sources, fontaines, rivières, grottes ou châteaux. La légende des Marées dans le château d'Aljezur, ou celle sur la jeune fille maure du château de Salir, décrit la conquête et la reconquête des deux châteaux. Inversement, la légende de la jeune fille maure de la noria à Rio Seco, Faro, raconte l’histoire d’un beau chevalier lusitanien qui est tombé éperdument amoureux mais n’a pas pu briser le sortilège qui lançait son bien-aimé, jeté par son père après la mort de la ville. prise par les chrétiens. Dans un pays de pêcheurs et de marins, le mythe commun raconte la belle Floripes, surgissant des flots et exigeant des démonstrations de courage et de courage de la part des marins d’Olhão les nuits où la lune était pleine, s’ils voulaient être sauvés. La légende de Praia da Rocha parle de la sirène qui a flirté avec un pêcheur, fils de la mer, et un fermier, fils des hautes terres. Après de nombreux retournements de situation, les hauts plateaux furieux ont envoyé d’énormes rochers qui se sont dirigés vers la mer qui, à leur tour, ont fait rage nuit et jour et se sont projetés contre les rochers. Incapable de choisir entre les deux, la sirène se transforma en sable fin et doré lui permettant de recevoir les hommages de ses deux prétendants géants et éternels. Chaque année, Almond Blossom annonce l’arrivée du printemps et rappelle la princesse nordique qui avait tellement le mal du pays que la neige lui faisait mal que son mari, le roi, a ordonné la plantation de centaines d’amandiers. Des souvenirs vivent également sur le promontoire du cap Saint-Vincent, où se trouvait autrefois un temple dédié à Hercule. Du culte païen aux croyances musulmanes puis chrétiennes, le promontoire a conservé son mysticisme. La légende raconte que des corbeaux accompagnaient le corps de Saint-Vincent de Valence à l'Algarve, montaient la garde dans le dôme de l'église et suivaient ensuite le corps à Lisbonne lorsqu'il fut transporté sur l'ordre de Dom Afonso Henriques, premier roi du Portugal. . La ligne de démarcation entre légende et mythe est mince et n’est reconnue que par ceux qui les racontent, alors qu’ils parcourent les mémoires des Ibères, des Phéniciens, des Romains et des Maures.

Sagres

Sur le promontoire du Sacrum, les marins ont fait des promesses avant de partir pour leurs longs voyages. Sagres était un lieu de culte depuis le néolithique et est, encore aujourd'hui, un carrefour des routes maritimes entre la mer Méditerranée et l'océan Atlantique. La forteresse se dresse stratégiquement sur le promontoire de Sagres, où elle pourrait contrôler la navigation, et sa fondation au 15ème siècle est associée à l’infante D. Henrique. Le mur primitif construit par le prince et détruit par le tremblement de terre de 1755 a été reconstruit en 1793. L'énigmatique rose des vents à l'intérieur est encore visible à l'intérieur, le faux mur à créneaux qui brise le vent et la chapelle de Senhora da Graça (Dame de Grace), construit sur les ruines de l'église de Santa Maria (Sainte Marie) par l'infant D. Henrique, le navigateur. Ces témoins des découvertes renforcent l’aura de mystère et la qualité mythique de toute l’histoire et des légendes de l’aventure maritime, tout en préservant les exploits héroïques des navigateurs. De là, vous pouvez voir le cap Saint-Vincent, un point de référence sur les cartes marines, en raison du phare géré à l'origine par des moines, qui ont allumé une lumière du haut de leur tour du couvent pour protéger les navires. Ce vaste patrimoine est encore renforcé par la beauté naturelle impressionnante de la côte et des falaises sauvages, façonnées par la mer et le vent. Le promontoire de Sagres fait partie du parc naturel du sud-ouest de l'Alentejo et de la côte vicentine. Un grand nombre d'oiseaux nichent ici, ou se reposent pendant la migration, pour le plus grand plaisir des ornithologues. La forteresse de Sagres renforce régulièrement la magie d'une visite au promontoire mythique. Elle est régulièrement utilisée comme salle de théâtre, récitals de poésie, concerts de musique classique et populaire et divers autres spectacles. La Direction régionale de la culture de l’Algarve organise des événements culturels sur les sites historiques de la région, alliant patrimoine immobile et patrimoine immatériel de la création artistique. L'Algarve des Découvertes vous attend.

Archéologie

La beauté de l'environnement naturel met en valeur les monuments mégalithiques, que l'on peut admirer dans de nombreux endroits de l'Algarve. Le menhir Padrão de Raposeira, à Vila do Bispo, fait partie de l'une des plus importantes concentrations de monuments mégalithiques de l'Algarve. Dans les hautes terres de la Serra do Caldeirão, le dolmen du Cerro das Pedras et le dolmen du Beringel près de Salir témoignent du passé préhistorique de la région. Les tombeaux mégalithiques d’Alcalar, à Portimão, constituent un monument national et offrent un programme culturel. Au hameau de Santa Rita (Cacela), vous pourrez visiter un tombeau vieux de 4 500 ans. Aux abords de la mer ou dans les terres fertiles du barrocal, vous trouverez des ruines romaines en Algarve qui reflètent un style de vie qui valorise le paysage. Les ruines de la villa Abicada sont situées dans l'environnement singulier de la Ria de Alvor. La maison (domus) possédait une galerie avec vue sur l'estuaire et la mer, et de belles mosaïques colorées tapissaient les étages. Bien que manquant de la taille et de la pompe décorative des ruines romaines de Milreu, à Estoi, avec son spa décoré et son temple privé, les villas de Cacela, Boca do Rio (Vila do Bispo), Quinta do Marim (Olhão) et Montinho das Laranjeiras ( Alcoutim), offrent néanmoins des vues attrayantes. Sur le site Cerro da Vila, dans la ville cosmopolite de Vilamoura, vous pourrez visiter les ruines d’une villa romaine dotée d’un spa et de bassins de salage du poisson. À Ponta da Atalaia à Aljezur, les ruines arabes de Ribat da Arrifana, un couvent-forteresse qui accueillait les pèlerins, sont uniques au Portugal. La présence arabe dans l’Algarve a duré 500 ans et laissé un profond héritage culturel, économique et social. L'un des objets les plus emblématiques de la période islamique est le «vase Tavira» (XIe siècle). Profondément décoré de figures humaines et animales hautement symboliques, c’est un exemple emblématique de l’archéologie de la région. Il est exposé au musée municipal de Tavira.

Phares

C’est en Algarve, au cap Saint-Vincent, au large de Vila do Bispo, que le premier phare du Portugal est entré en service en 1515. La tour du couvent de Saint-Vincent a été utilisée par les moines pour faire briller la lumière qui guidait les marins. Le phare actuel de Cape St Vincent, construit en 1846, culmine à 28 mètres. Aujourd'hui, il reste encore de l'ancien couvent les arches des cloîtres et les réservoirs d'eau, ainsi que le mur de la forteresse qui le protégeait. De là, vous pouvez voir l'un des plus beaux paysages d'Europe, avec ses falaises fantastiques et le bleu infini de l'océan Atlantique. À 51 mètres au-dessus du niveau de la mer, les falaises de Ponta da Piedade sont les plus hautes de la côte sud et sont surmontées d’un phare. Sa construction était controversée, car elle nécessitait la démolition de la chapelle séculaire de Nossa Senhora da Piedade (Notre-Dame des Douleurs), lieu de pèlerinage des marins. Le phare de Ponta do Altar se trouve sur le promontoire à côté du pittoresque hameau de Ferragudo (Lagoa) et offre une vue sur l'embouchure de la rivière Arade et la ville de Portimão depuis la mer. De même, le phare d'Alfazina ou Carvoeiro (Lagoa), comme l'appellent les pêcheurs, se dresse sur un promontoire rocheux, où il culmine à 23 mètres au-dessus de l'océan Atlantique. La forme fantaisiste de la côte et de ses grottes est utilisée comme lieu de nidification et de repos par de nombreux oiseaux qui volent ou planent avec une élégance infinie avant de plonger dans la mer à la recherche de nourriture. Un phare orange de 18 mètres de haut situé sur la tour de contrôle de la marina de Vilamoura facilite le va-et-vient des bateaux de plaisance dans ce port cosmopolite pour yachts et voiliers. Situé à 46 mètres de hauteur, le phare de Cape Santa Maria, en face des villes de Faro et Olhão, domine le paysage de sables doux et dorés de l’île de Culatra, une île appartenant au système de dunes de la Ria Formosa. Le phare de Vila Real Santo António est surveillé par l'embouchure du fleuve Guadiana. De forme cylindrique, la tour est blanche avec des bandes noires et est surmontée d'une lanterne rouge. C'est un merveilleux point de vue d'où vous pouvez admirer la baie de Monte Gordo et la frontière espagnole. Plus d'informations sur les visites aux phares s'il vous plaît allez ici.

Itinéraires culturels

L’origine du Chemin de Saint-Jacques en tant que chemin de pèlerinage, dans le but de vénérer les restes de l’apôtre Saint-Jacques-le-Majeur, qui est enterré dans la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, remonte au Moyen-Âge. neuvième siècle. Classés Itinéraires culturels européens au XXe siècle, certaines parties font également partie du patrimoine mondial. Parmi les différents itinéraires historiques, les branches de la Voie Portugaise proposent plusieurs itinéraires différents au Portugal. Et il est possible de suivre le Chemin de Saint-Jacques à partir de l'Algarve. Que votre motivation soit la foi, la spiritualité, le désir d’aventure ou toute autre raison, choisissez votre itinéraire, contactez les différentes associations de pèlerinages pour obtenir des informations et c'est parti!

 

Plus d'informations et contacts utiles:

http://www.caminhosantiagoportuguessul.pt/

https://walkingbaesurissantiago.blogspot.pt/

http://www.vialusitana.org/

www.visitalgarve.com

Contacte-nos / Contact us / Entrez en contact

 

geral@vacationsinalgarve.com

Tel: +351 934962442

  • Facebook Clean
Morada / Address / Adresse

 

Rua de São Pedro, n.º 119 Loja

no sítio da Boavista,

8500-448 Portimão,

Algarve, Portugal

Aceitamos / We accept / Nous acceptons

© 2023 por Loft City. Orgulhosamente criado com Wix.com / Quinta da Baticova, Gestão Imobiliária Lda

Image provided by Lexe-I has not been altered and is used in compliance with CC License.